27 novembre 2014

CPB5 - RMH: 25 -27

Communiqué de l'attaché de presse du grand Sélim, joueur injustement touché par les sarcasmes du trésorier et dont les oreilles ont été cassées par les jérémiades de l'infernal Marco.


Bon .. J'ai été désigné par notre despote favori pour faire le résumé ! 

Par un beau dimanche d'automne, le CPB5 recevait RMH (Rennes Métropole Handball) à la Motte brûlée. La 6 avait ouvert le bal un peu plus tôt dans l'après midi, nous nous devions de réparer l'affront que leur a causé Vitré ! 

Le point de départ de cette merveilleuse aventure repose sur un lumbago.. Eh oui ! Notre cher Jean-Paul  a été victime de ce fléau des temps modernes. Heureusement Ludo était présent sur le champs de bataille et s'est vaillamment proposer pour organiser les troupes !

Un début de partie très correct nous a mis sur de bons rails et nous avons rapidement mené au score. Puis quelques mauvais coups et quelques erreurs d'arbitrage ont déstabilisé l'équipe et l'arbitre lui même. Victime de nombreuses remontrances (mais de qui donc?) il a été d'autant plus perdu. De petites erreurs défensives, ajoutées à quelques échecs en attaque, un manque de réussite.. Bref ! Nous étions menés à la mi-temps de 4 buts (15-11 ou quelque chose dans ce goût-la).

A la mi temps Ludo a tenté de recadrer une équipe bien trop dissipée et préoccupée par l'arbitrage, qui a été certes mauvais, mais dans les deux sens ! Aucun favoritisme. Une tactique a été mise en place pour tenter de déséquilibrer cette belle équipe du RMH (mis à part leurs maillots). La reprise a été assez fastidieuse, la machine a mis du temps à se mettre en place, et petit à petit nous avons rattrapé notre retard et sommes même revenus à 1 but si je ne m'abuse (Sélim ne s'abuse jamais)! C'est là qu'entre en scène Jeannot avec sa classe, son expérience, sa vision du jeu. Il ne reste que quelques minutes, la tension est à son comble, RMH rate son attaque, Jeannot récupère la balle, lève la tête, voit deux équipiers partis en contre et là .. le mauvais choix, la mauvaise décision.. une mauvaise relance et une contre attaque avortée ! RMH récupère la balle et marque, les dernières minutes ont été relativement poussives pour tenter de recoller au score, mais en vain ! une défaite 27-25.

Passons maintenant aux points positifs du match : 

- Une bonne reprise en main durant le seconde période pour remonter au score
- Lorsque des combinaisons ont été annoncées elles ont pratiquement tout le temps apporté une situation dangereuse

Points négatifs : 

- de la nervosité, des remarques envers l'arbitre (médiocre certes, mais honnête au sens où il a prévenu en début de rencontre qu'il débutait)
- beaucoup de buts encaissés à l'aile et par le pivot

Des choses a ajouter ? 

Côté Freesberg et Goodberg, les votes ont été flous cependant Jeannot a eu droit à la freesberg pour cette fameuse relance si importante ! Du coup à lui le résumé !

Mais comme il avait une semaine de travail chargée, il a été déchargé du résumé, et sans raison apparente (mise à part ma jeunesse, ma naïveté et mes moufles...) j'ai été commis d'office ! 
Pour la Goodberg je crois que JB a été élu à l'unanimité pour une très belle roucoulette, qui je crois a agacé leur gardien et l'a rendu plus fort, merci JB ! 


Voilà pour ce match, n'hésitez pas à le compléter !

26 novembre 2014

CPB Rennes 6 - La Vitréenne : 23-29

Résumé du match par le délinquant Nico B.

Ce dimanche 23 novembre 2014, la vaillante équipe du CPB 6 affronte la Vitréenne.

Pour rappel (et pour ceux qui ne lisent pas les convocs), l’équipe est composée de : Sam, Math, Herrib, Olivier, Thomas, Matthieu, Fred, Arnaud, Lionel, et Nico G et B (moi-même).

L’échauffement est mené avec application par Herrib, qui nous gratifie de son habituel cloche-pied sur la largeur du terrain – essentiel pour aborder un match physiquement. L’équipe est concernée et globalement appliquée.

Ensuite séances shooting photo pour un obscur sponsor de boxer… dont je tairais le nom au risque qu’il soit en conflit avec notre club et qu’il nous fasse perdre les matchs qu’on ne gagne pas sur tapis vert (à moins qu’il soit également en conflit avec le sponsor du tapis)…

La consigne du début de match est 6-0 en défense (0-6 dira Sam, le 6-0 c’est un score de tennis…) et de l’application en attaque, faire tourner… enfin comme pour tous les matchs.

Le début de match est côté CPB un festival de passe à l’adversaire, ce qui leur permet de mener d’un ou 2 buts. Heureusement, notre défense fonctionne globalement bien, leur arrières prennent peu d’initiatives et leur jeu offensif est limité surtout à l’activité d’un seul joueur (le demi il me semble). On reste donc proche au score, puis au milieu de la 1ère nous passons devant (1 à 2 buts d’écarts) pour finir sur un11-10.

Points positifs de la 1ère :
-          Une défense correcte (mais perfectible)
-          Une attaque qui ne tourne pas trop mal

Points négatifs :
-          La difficulté au centre a flotter en défense (d’où des décalages qu’heureusement Vitré n’exploite que très peu)
-          Un manque d’agressivité en défense
-          Des relances…floues…
-          Une certaine difficulté à reconnaitre ses coéquipiers au moment de la passe (je ne vois pas d’autres explications)

La seconde mi-temps redémarre bien pour nous, nous arrivons à faire tourner à peu près correctement en attaque pour trouver des décalages - j’ai souvenir d’un balle qui fait 3 passages avant de finir sur un décalage, ce qui doit constituer un record sur les 3 dernières saisons.  Nous prenons 3-4 buts d’écarts.
Malheureusement nous ne savons ni enfoncer l’adversaire sur notre temps fort / et surtout nous ne savons pas tenir une 2nde période. Donc nous laissons Vitré revenir puis passer devant au score.
Quelques raisons à cela : une 5-1 mal maitrisée que nous avons quand même conservé une grande partie de la 2nde MT, et qui a eu pour effet principal de faire briller les arrières adverses (pas de foudres de guerre – voir la 1ère MT), une expulsion logique qui n’a peut-être pas aidée l’équipe (désolé !) et une attaque qui petit à petit s’est arrêtée de jouer en mouvement, plus le lots d’erreurs habituels (relances et passes hasardeuses…)
La fin de match est à l’avantage de la Vitréenne, même si quelques actions individuels (et quelques arrêts de Lionel) nous permettent de sauver l’honneur

Score final : 23-29

Points positifs :
-          L’équipe ne s’est pas énervée (ni contre l’arbitre, ni entre nous), est restée soudée, même en 2e MT
-          Une défense correcte en première
-          Quelques phases d’attaques simples, mais qui ont bien fonctionné

Points négatifs :
-          L’incapacité à tenir 1 match entier !
-          Un nombre important de passes à l’adversaire
-          Mauvaise gestion de la 5-1 en 2e MT
-          Des ratés nombreux au tirs (cadrés dans l’ensemble quand même)
-          Quand l’équipe est dans le dur, une attaque qui s’arrête de jouer lancée.
-          Le carton rouge ?

Les faits de match :
-          Un rush solitaire de Sam qui aurait pu lui valoir la Goodberg – s’il n’avait pas tenté un second rush qu’il a fini…sans ballon
-          Un joli lob de Fred
-          Le but de la dernière minute encaissé par Lionel : Poteau => Lionel => but tout doucement avec la fébrile main du gardien qui l’accompagne
-          Ce dimanche j’ai appris quelque chose : si un joueur est entre moi et le ballon, il est possible que je ne puisse avoir le ballon…

Goodberg : Arnaud pour un magnifique tir en lucarne, le tout en extension et aux 9
Frisberg : Sam pour une passe de la touche – pour la touche opposée (je ne me trompe pas de Frisberg ??)
Délinquants du jour :
-          Thomas : 1 x 2 mn
-          Fred : 1 x 2 mn
-          Matthieu : 1 x 2 mn
-          Moi-même : carton rouge (faut-il vraiment le répéter ?)

PS : Mes excuses à tout le monde pour le carton, je ne le ferais pas la semaine prochaine c’est promis… il n’y a pas match

16 novembre 2014

Dinard - CPB6: 23 - 19

Il y a sans doute quelque injustice à se voir décerner la frisberg pour des raisons tenant plus au souci de s'épargner la rédaction d'un compte rendu qu'à la réelle prise en compte de la qualité des prestations ... Mais la jeunesse est impitoyable et on lui pardonnera.

J'hérite donc que la frisberg, pour deux faits de match: une très belle relance longue de Sam que j'ai tenté de saisir d'une main (en imprudent que je suis), au tout début du match, puis un tir raté, sur le gardien, à 20 secondes de la fin. Entre ces deux événements douloureux, il y eu bien sûr un lot d'actions que ma modestie m'amènera à taire (malheureusement, la feuille de match ne décompte pas les buts marqués ... parce que, hein, je n'ai pas démérité!).

Ces préalables étant posés, en quoi le match a-t-il consisté?

Tout d'abord, en un magnifique voyage en minibus. Le carrosse était conduit avec efficacité et prudence par Nico, la sonorisation était prise en charge par Sam, hélas peu inspiré en ce domaine au point d'alterner Aznavour et Sia (Sam manifestait sa préférence pour cette dernière, sans rien dire cependant), et la climatisation était assurée par Math (sa fenêtre laissait passer un coulis de vent glacial très efficace pour tenir chacun éveillé).

Ensuite, par une arrivée dans les délais dans un complexe sportif qui accueillait un gala du troisième âge (j'ai donc pu entrer sans présenter mes papiers).

Puis par un échauffement lent et mesuré, merveilleusement conduit. Les joueurs du CPB étaient prêts à affronter Dinard, dans sa salle, sur un grand terrain, certes glissant, mais un grand terrain.

Le match s'est ouvert selon la méthode habituelle: un peu de fébrilité, peu de buts; il a pu semblé un instant que le score allait se rapprocher de celui des glorieuses heures du Stade Rennais (0 - 0 à la pause, beau match, froid glacial et galette-saucisse calcinée). En toute honnêteté, Dinard et le CPB s'affirmaient du même niveau.

Le CPB défendait en 0 - 6, dans un bloc assez compact et flottant pour bien contrer les passes au pivot (qui n'en a pas reçues d'ailleurs ou si peu ...) mais malheureusement trop timoré pour interdire les courses latérales, qui consistaient en l'essentiel du jeu de l'adversaire. Bref, les buts furent surtout pris plein centre, sur des mouvements entre arrières.Il n'y eu aucun penalty contre le CPB

Dinard défendait homme à homme, 1 - 5. Les arrières du CPB étaient gênés dans les échanges au point de perdre quelques balles (enfin, beaucoup quand même...). Le jeu des rentrées d'ailiers a bien créé quelques opportunités mais encore insuffisamment pour que le Cercle se dégageât (éh éh, le subjonctif passé, ça claque hein?) d'un coude à coude qui a duré quasiment toute la partie. Dinard défendait en homme à homme, suivant les rentrées au plus près et assumant une certaine rudesse qui devait d'ailleurs générer 5 penalties (4 transformés et 1 échec du grand Sam qui réalisa par ailleurs un "entre les jambes" très athlétique). Il y eu par ailleurs 2 exclusions de 2 mn, aucune pour le Cercle.

Le CPB attaquait sans trop de méthode, face à une défense haute et très individuelle. Sam a tenté de dynamiser le jeu par quelques accélérations (il en est capable!), JB a pris le relais, mais l'absence de courses franches des arrières a régulièrement limité les possibilités de décalage. Il y en eu cependant et les ailiers ont  ainsi pu réaliser quelques actions (on en déduit que le jeu du CPB6 détonne avec les canons du CPB en général: les ailiers existent ...).

Dinard attaquait par des courses latérales, les arrières terminant plein centre, face à une défense qui ne bloquait pas suffisamment les trajectoires. Les ailiers ont été peu utilisés au total, sauf pour quelques exploits individuels.

La mi temps (11 - 10 pour Dinard) a permis de pousser les consignes qui s'imposaient: bloquer les courses, accélérer les rentrées d'ailes pour favoriser la création d'intervalles et aider les arrières.

Evidemment, ces consignes ont été mises en oeuvre partiellement, mais elles ont permis une remontée à égalité, à 10 mn de la fin de partie. Mais au total, le CPB avait le souci de poursuivre le schéma de la première mi-temps et il s'y employa fort bien, au point de réaliser une fin de partie un peu brouillonne.

Match perdu donc, alors qu'il apparaissait à portée, très largement.

Avant d'amorcer  le retour, par le minibus (ce qui semblait parfaitement normal puisque c'est ce moyen de transport qui avait été utilisé à l'aller), l'équipe s'est restaurée dans un restaurant de spécialités écossaises, le restaurant Mc Donald, assez peu connu paraît-il. Chacun a observé un respect strict des recommandations diététiques des sponsors du CPB, surtout des sponsors qui figurent sur les shorts...

Enfin, le retour, dans la nuit profonde, a permis quelques échanges (on dit "un debrief" quand on parle sportif) pour pointer les déficiences de l'équipe et souligner encore et encore la nécessité d'un travail collectif, surtout centré sur l'attaque placée (on verra les contre attaques plus tard ...).

On relèvera quelques faits illustrant le match et de nature à gonfler l'ego des joueurs:


  • belle passe dans le dos de Sam, beau penalty (on oubliera le second penalty), quelques relances longues efficaces (sur JB par exemple), d'autres moins, Sam a confié n'être pas à l'aise sur les sols glissants. On retiendra son excuse, il fait autorité au sein de l'équipe;
  • JB toujours aussi vif, qui slalome dans la défense, réalise un beau penalty, dynamise l'attaque quand la ligne d'arrières le suit;
  • Fred, qui commet un shabala étonnant (à l'insu de son plein gré?) et marque en lob,
  • Math, qui assure un gros match en défense (où il met à profit son IMC - celui dont il s'entretenait avec Sam tout au long du voyage aller), et marque (mais échoue aussi à 6 m, c'est la vie),
  • Louis, qui entre dans l'équipe, s'applique et sur une magnifique course, se dégage à 6m (je tais la suite...); il rentre dans l'équipe et apporte aussi sa bonne humeur,
  • Nico, qui poursuit sa carrière d'arrière droit soucieux de distribuer en toute priorité; Nico n'a pas encore renouvelé sa prestation de Bruz, entrée dans les annales, et il est resté réservé quand il s'agissait de tirer (c'est un grand timide);
  • Ben, qui se prépare pour le championnat boxe poids lourds; il a subi quelques chocs proprement étonnants, dont un qui l'a sonné (tête contre le sol!); il a enduré et pris sa place à l'arrière gauche,
  • Lionel , l'humour constant, le sens de la diététique, la présence dans les buts pour arrêter des tirs d'ailes, mis à mal par des tirs masqués et quelques trajectoires vicieuses.
Voilà pour l'essentiel.

Et hop, je produis le compte rendu dans les temps et j'évite l'amende! Et comme il n'y a pas eu de photo d'équipe, je publie l'une des photos...




11 novembre 2014

Match du 15 Novembre

Voici le sondage hebdomadaire pour match et entrainement

Merci d'y répondre avant jeudi soir

@ Jeudi

Lucas

26 octobre 2014

Besoin de bénévoles

bonjour à tous,

Nous avons besoin de vous pour tenir la buvette le samedi 1er novembre de 18h à 23h30 ainsi que le 8 novembre même heure.

Si vous êtes dispo merci de m'envoyer un sms au 0670163678

le premier étant le match de coupe contre  Cherbourg (D2) 3ème du championnat
et le deuxième match étant contre falaise aussi en tête du championnat de N1

Merci encore pour votre aide.

Marco

19 octobre 2014

Tournoi international XXL

Bonjour,



Le CPB Rennes Handball vous propose une offre club pour le Tournoi International XXL de Nantes qui se déroulera le 9 et 10 janvier 2015 à la Halle XXL de Nantes.
'voir auprès de Chaque entraîneur (pour la 3 et 4 manu et sam et pur la 5 et 6 lucas et jean paul) Attention, il y a une date impérative<<<;
Le règlement est à faire par chèque bancaire à l’ordre du Cercle Paul Bert Nord-Ouest Handball et à faire parvenir au secrétariat du club, dans une enveloppe, au nom de Martine Andrieux (Trésorière du club) avant le 26 novembre 2014.



Programme du tournoi :

Vendredi 9 janvier 2015 :

- 18h45 : France / Argentine  

                  

- 21h00 : Algérie / Macédoine

Samedi 10 Janvier 2015 :

- 15h30 : Place 3/4

- 18h00 : Finale



Lieu : Parc des Expositions – Nantes

Lien de commande : Cliquez ici


Pour une fois que l'équipe de France n'est pas loin de chez nous.Cela serait super sympa d'être présent pour ceux qui peuvent;

Je trouve cela sympa le Vendredi soir. le Club aura ce prix qu'à partir de 50 places prises.

Cela peut être un beau cadeau de Noël.


Bien cordialement

Marco



16 octobre 2014

Match CPB5-Gévezé: 33-29



Match un samedi soir à la Motte ça faisait longtemps.
Une nouvelle équipe: Jeannot, Philippe, Jo, Gillou en renfort, Selim, Fred, Thomas, Benjamin, Marco et Tangi (alias le porteur de maillots arrivé en retard a cause d'un mossieur qui voulait essayer de voir comment ça faisait de faire un tonneau au milieu de la rocade...).

Première mi-temps: 
nous n'avons pas de coach, pas de pivots et peu d'ailiers donc on aligne une équipe à l'ancienne sur la base arrière et plus jeune a l'avant et on verra ce que ça donne.
Cette première mi-temps est marqué par le manque d'opposition en attaque ou bcp de nos actions aboutissent, quand leur gardien ne nous les sort pas (au début du match). Par contre notre défense est assez poreuse dans les premières 20mn et ils s'accrochent au score avec 3-4 buts d'écart en notre faveur. 
Un petit coup d'accélérateur nous permettra d'arriver à la mi-temps au score de 18-11.

Débriefing:
En attaque leur côté gauche défend bcp moins bien où Selim, Benjamin et Jeannot ont trouvé les espaces facilement.
En défense, se resserrer plus car ils arrivent au 6m pour tirer n'ayant aucun tireur de loin!

2nde mi-temps:
Ils reviennent à 4 buts du fait de balles perdus, de jeu trop facile. 
Sinon que dire de cette mi temps. On est resté à 4-5 buts d'écart en dehors d'une petit coup de booste à +7 (31-24). Alors qu'un seul de leur joueur arrière gauche a fait tout le jeu pendant cette mi-temps. L'arbitre a sortie les 2 mn, 7 au total dont 3 pour le même joueur.

Conclusions (les miennes et j'attends vos commentaires):
- bon match en attaque, de belles actions des nouveaux joueurs et les anciennes combinaisons qui fonctionnent toujours. Tout le monde a marqué à ma connaissance.
- Je tiens juste à préciser que nous avons ce problème nouveau qui est celui d'avoir une quantité importante d'arrières cette année. Donc certains joueurs ne jouent pas à leur poste de prédilection. Pour clarifier la chose je pense qu'il serait préférable d'ajuster autant que possible les équipes en fonction également des postes et que chacun désigne son poste au début du match pour que tout se passe pour le mieux.
- les ailiers comme souvent ont eu bcp moins d'occasions que la base arrière dans ce genre de match ou la défense adverse n'est pas au top. Messieurs les coachs et entraîneurs je vous laisse à vos méninges pour réussir à solutionner tout ça!
-la défense a été un de nos points faibles sur ce match alors que l'opposition était faible, je pense que ce point sera à travailler car on va se prendre de sacrés surprises chez les cadors de la poule.

Cotisants du jour
Jeannot, Phillipe, Selim, Marco: 2min chacun
Tangi:3x2mn

Goodberg/Freesberg: attribués à qui?


Bonne semaine