16 janvier 2011

BROSSE ET LIT HAND/ CéPéBé 5: 15/37

Un petit résumé pour relater un match plaisant sans être passionnant mais ça le score l'indique déjà...
Brocéli'hand aurait souhaité un report du match mais ils étaient bien 8 à être alignés au coup d'envoi dont 5 joueurs présents au match aller qui avait vu leur victoire sur notre "valeureuse équipe" (copyright Herrib). En l'absence de leur gardien titulaire, c'est leur pivot habituel qui se collait dans les buts avec une réussite étonnante en début de match (à moins que ce soit nos tireurs qui aient eu envie de le faire briller...).

Que dire de ce match si ce n'est qu'il confirme, même face à une faible opposition, les nombreux points positifs déjà évoqués depuis les matchs de Montauban et HBD à savoir:

- une homogénéité du collectif assez exceptionnelle: en effet, difficile de dégager un élément ou une performance individuelle (à part la frisberg de Bérenger mais nous y reviendrons) de la joyeuse bande présente hier soir à Montfort. Les deux vieux briscards que sont Tangi et moi-même s'en faisaient d'ailleurs la reflexion sur le banc en deuxième mi-temps en sirotant de la Saint-Alix: "La relève, ça repose... Pas vu ça depuis ben longtemps" " T'as ben raison mon vieux Tangi!"
- une défense 6-0 qui flotte vraiment! (avant, elle devait couler c'est pas possible...) et qui est l'une des grandes forces de cette équipe!
-une attaque qui se permet le luxe de ne rien annoncer mais de jouer avec du mouvement avec et sans la balle, avec des fixations pour le copain, de la patience pour trouver la solution et déjà des automatismes bien interessants. Les combinaisons, ce sera pour la semaine prochaine, promis Marco!
-un gardien qui assure dans les arrêts mais aussi dans des relances au millimètre (il lui a même été demandé en fin de match de calmer les relances pour travailler les attaques placées; oui, messieurs, nous sommes dans le luxe, l'important étant de s'en rendre compte...).
- une ambiance générale bien sympa malgré l'objectif non atteint qui consistait comme la semaine passée à dépasser la barre des 40 buts (je reconnais, j'ai pourri la fin de match ayant promis de payer mon coup si 45 buts étaient marqués...lol: oui oui, je connais des mots de djeun's même si j'étais le doyen hier soir...).
- une discipline à toute épreuve et un self-control vis à vis des décisions arbitrales très étonnantes hier soir (arbitrage maison par l'arbitre officiel de Brocéli'hand avec des coups de sifflet très bizarres: n'est-ce pas Nico...). On relèvera que Jérôme prend la relève des anciens pour les contestations (il reste encore de l'espoir) mais on peut le comprendre car il a été victime d'un geste dangereux pas du tout sanctionné; il a ensuite ruminé sa déception du banc ce qui a valu la seule exclusion du match.


Dans les points à améliorer et surveiller, on notera quand même des face-à-face manqués avec le gardien adverse...

Voilà, voilà, c'est très bien tout ça mais on a hâte de se mesurer aux cadors de notre petit championnat pour confirmer; à voir donc dans les prochaines semaines...

Merci à Bérenger pour nous avoir fait frissonner pour la Frisberg avec une chute assez surprenante (le nez dans le sol pendant plusieurs secondes...) avant de se relever comme si de rien n'était à la manière d'un footeux qu'il était!

5 commentaires:

herrib a dit…

Bravo pour la victoire, large et sans conteste.

Bon certes, maintenant, pour flatter votre ego, il nous faut soudoyer les équipes adverses pour qu'elles soient frappées de gastro, anémiées, poussives, réduites, vieillies et vous offrent des scores à la soviétique (comprenne qui pourra!).

Mais vous avez joué le match en collectif et c'est là l'essentiel, en prenant plaisir au jeu et en développant quelques automatismes (bon, en dehors des plans mystérieux de Marco mais quand même).

Jeannovic se sent maintenant le doyen (Tangi est encore un peu jeune pour cela). C'est mauvaise signe, non?

Dans les cours de management issus du consulting d'enfer, la formule clé pour construire le discours autour de la galette (ou autres situations) repose sur le tryptique (Jérôme, ce n'est pas un vélo particulier): 1- Bravo, 2- Merci, 3- Continuez.

Dans le cas d'espèce, Bravo pour la victoire acquise collectivement, 2- Merci pour nous faire espérer dans le genre humain (un footeux peut frotter le nez sur le sol et se relever rapidement!) et 3- Continuez et confirmez!

Fabiano a dit…

Contrairement à la 4, l'attribution de la friesberg a été beaucoup plus facile pour nous. N'est-ce pas Momo ! :)
Autrement, notre match fut plaisant et pour une fois n'est pas coutume, les ailiers ont eu beaucoup d'occasions de buts et finissent peut-être même meilleurs marqueurs ! Comme quoi, tout arrive.
A demain.

markovitch a dit…

Félicitations à l'équipe, continuez comme cela, et en plus sans le bucheron...whoua....non je déconne en tout cas, on va faire mal en deuxiéme partie de saison...vivement dimanche....

Fabiano a dit…

On joue dimanche ? C'est mis "report" sur le site de la FFHB !

markovitch a dit…

non on joue dimanche en 5 OU EN 6