12 février 2012

COBSE HB 1 - CPB 6 (37-17)

Seule équipe partant au front ce weekend, le CPB 6 s'est vu amputé de son plus bel atout, l'homme qui faisait mine de faire des passes au mur, l'ami des zones et des videurs de 'La Suite', j'ai nommé Herrib.


C'est donc à 6 que nous entamerons ce match qui restera dans les annales (oui les annales) du CPB6. Un Marco qui a dû se perdre en chemin, n'apportant donc pas les maillots, un Ricard qui a fusillé sa batterie de voiture à force d'écouter du Tétris à fond les ballons, c'est donc en tenue dépareillée et un Lionel dans les buts que nous annonçons nos joueurs pour la première partie de défense du match. Mention spéciale pour Yoann en lycra et Jeans. Ça a pas dû être facile tout le match. (NB : toujours prévoir une tenue pour les cas d'urgence !!)

Pas grand chose à dire si ce n'est que nous avons mangé la poussière. Merci à ceux qui sont partis en vacances donc, en laissant les potes dans la

....

Les gars du COBSE affichait une réelle envie et une motivation rarement vue. Nous sommes très vite menés et le tableau d'affichage indique, il me semble 13-3 au bout de 8 minutes de jeu. Très solides en défense, difficile pour nous de trouver le trou. Nous perdons un maximum de ballons qui sont joués très vite par nos adversaires et qui enchainent les contre attaques à un rythme effréné. En attaque, ils jouaient simple mais de manière efficace, en imposant un bon rythme même sur les temps faibles. Lionel qui n'avait pas de coquille a bien eu du mal à arrêter les percées de leur demi et arrières. Leur pivot a également brillé, (nous étions à la ramasse au possible en défense) et leurs ailiers ont mitraillé sur les contre-attaques.

La mi-temps arrive (enfin pour arrêter l'hémorragie) et c'est sur le score de 20-8 en faveur du COBSE que nous rentrons au vestiaire. Dépité, nous nous disons que nous n'avons plus rien à perdre et qu'il faut tout donner en 2e pour sauver les meubles.

La deuxième mi-temps sera un fiasco. Nous entamons la reprise à 5. En effet, Arno ne réapparaitra sur le terrain qu'après 5 minutes de jeu, dû à un "problème intestinal". Je ne vais pas m'étaler, mais jouer un match à 6 contre 7 n'est vraiment pas évident. La deuxième n'est donc qu'une répétition de la première avec des joueurs de COBSE de plus en plus libérés.
Nous nous inclinons 37-17, rien à dire face à une équipe qui en voulait visiblement plus que nous.

Nom de Zeus Marty ! On ne peut pas laisser passer ça ! Même si Herrib n'était pas là, il nous faut réécrire l'histoire de ce match !



Avec l'aide de Doc Brown et sa delorean, vous pouvez relire ce résumé en inversant COBSE et CPB 6. ET oui ! Nous la tenons notre "branlée" (sèche tes larmes Herrib) ! C'est bien à 12 que nous avons infligé ce supplice à nos adversaires. Pour la première fois cette saison, nous n'avons pas fait l'équipe éponge et nous avons dynamité le match en jouant toutes les montées de balle de manière agressive, en étant mort de faim sur tout les ballons, en raffutant des ballons trop portés dans les 9m, en étant agressif en défense. Bref, le CPB6 a (enfin) libéré son potentiel.
Nous avons mené tout le match. Nous n'avons eu qu'une petite baisse de régime en fin de première et milieu de deuxième. Pendant un court instant, nous avons cessé de parler en défense. C'est alors que nous nous prenons 2 buts plein centre, d'une facilité déconcertante. Cela n'aura duré que 2 buts. J'espère donc que tout le monde a compris que se parler et se motiver en défense, bah en fait ça marche pour de vrai !

Avec un peu de recul, j'ai essayé de comprendre pourquoi nous n'avons pas fait de match comme ça plus souvent. A mon avis, on a du mal à jouer sous pression. Dès que le score est serré, ou que nous sommes derrières, la lucidité est obscurcie par le stress ? La présence de Marco aura peut être rassuré quelques uns ? Le fait est que nous avons quasiment tout le match été 7 à avoir la dalle sur le terrain. Pas 6, pas 5, mais bien 7 joueurs aggressifs qui avaient envie (sans parler du banc qui était au taquet). C'est ce qui a pu nous manquer sur certain des matchs précédents. Il suffit parfois d'une personne qui a un peu "la flemme" pour enrailler la machine.

J'espère que tout le monde a pris conscience qu'il en faut peu pour élever notre niveau de jeu. Merci en tout cas à Marco et Lucas qui nous ont bien aidé. La défense au centre, c'était du béton, hein Lulu ? Tout le monde a fait un gros match et l'équipe a gagné en confiance. Continuons comme ça et on se fera tous encore plus plaisir.

Mention spéciale à Ricard qui a fait un retour en tant que joueur de champ sur la deuxième mi-temps (Lulu a pu faire son festival dans les cages). Merci à Marco pour ne pas avoir fait de passe décisive à Ricard à 5 secondes de la fin, en préférant effectuer un entre-chat dont seul lui a le secret, et bananant une patate douce à côté des cages adverses.
Herrib in Dirty CPB : "On laisse pas Marco dans un coin"

Points positifs :
- Aggressivité sur tout le match, on a imposé notre rythme
- Montées de balle rapide, contre-attaques
- Circulation de balle, arrières lancés, ça passe tout seul
- Communication en défense, pivot toujours bien pris
- Tout le monde au taquet, on se bat sur tous les ballons, bonne motivation individuelle
- Ricard et Lulu qui gardent la baraque
- Tirs cadrés, peu de déchets, à noter que leur gardien n'était pas transcendant, mais quand même
- Bonne entente dans l'équipe, mais ça, c'est depuis le début, keep it that way

Points négatifs :
- P'tit coup de mou en défense, dès qu'on se parle plus, ça marche moins bien
- Certaines passes un peu moisies
- Parfois manque d'agressivité en attaque, on va pas forcément fixer son vis à vis



Goodberg : Ricard pour une première mi-temps il faut le dire, MONSTRUEUSE !
Friesberg : Marco pour avoir voulu me refiler la friesberg

2 min : BenJ, Alex (x2)

Que celui qui a pourri le ballon de colle en deuxième se dénonce sur le blog !

Pour finir, je me tourne vers le COBSE pour leur dire :

requiescat in pace




COBSE HB 1 - CPB 6 (17-37)


4 commentaires:

markovitch a dit…

Quel match Le Cobse a passé un mauvais week end. Bravo à toute l'équipe, de la bonne humeur et surtout de la volonté et de l'envie. çà fait plaise de jouer avec vous. heureusement qu'il n'y avait pas les Herrib et John car je pense qu'on aurait pu perdre le match.....

Math a dit…

Énorme le CR!
Bien joué les gars! J'ai vu du jeu simple et varié, de l'engagement et des morts de faim sur les ballons. Maintenant qu'on a vu que c'est possible, il ne reste plus qu'à faire ça à chaque match!

Fabiano a dit…

Bien joué la 6.
Le début du compte-rendu est très crédible...
Marco a raison, sans Herrib et Kubiack77, c'est tout de suite plus facile...

Coincoin, le canard a dit…

Bien joué les mecs!
Merci au renforts d'être venus nous renforcer!
Merci à Ben pour ce CR.
Pour info, enfin surtout pour Martin CAMPOS, ce match, on l'a gagné!! et non, je n'ai pas vomis à la mi temps!!

Je suis triste puisque je n'ai pas vu "d'hommage à Adrien" durant cette partie!!