24 avril 2011

Quart de finale de la coupe du Conseil Général: CPB!!!

[choses vue depuis la table de marque]

[lecteur pressé]:  Le CPB, opposé à LIFFRE, a largement emporté le quart de finale de la coupe du Conseil Général, par un score de 36 - 18  (15 - 12 à la mi-temps).

[lecteur soucieux de comprendre]:  Le CPB a présenté deux visages tout au long du match: une première mi-temps menée en tête mais sans réelle énergie, une seconde mi-temps tonitruante.

La première mi-temps a été disputée sur un faux rythme, sans doute inspiré du jeu de LIFFRE.

LIFFRE a développé une défense en 5-1, assez peu mobile sur le fond. Face à cette défense, le CPB a assuré une circulation de balles sans perte majeure, cherchant régulièrement à conclure à 6m, au terme de un contre un ou sur des liaisons vers les pivots (on soulignera ici encore la générosité d'Adrien qui, en situation de tir, cherche la liaison vers le pivot de façon quasi systématique).

Quelques décalages ont été ménagés pour les ailes.

Les combinaisons sont restées limitées (alors que les croisés dégageaient beaucoup d'espaces) et les tirs à 9m ont été exceptionnels (Denis a montré qu'il était doté d'un tir puissant mais il s'est économisé en première mi-temps).

Quelques belles relances ont été assurées par Max, permettant en particulier au véloce Alex d'améliorer le score. Par contre, le CPB s'est bien gardé d'engager quelques montées de balle rapides que ce soit, préférant un jeu placé.

La défense du CPB s'est avérée efficace: sur les 12 buts encaissés en première mi temps, 5 le sont sur des contre attaques de LIFFRE.

La défense à plat a ainsi contenu l'essentiel du jeu de LIFFRE, qui s'est souvent borné à des croisés téléphonés et à des tentatives de liaison sur le pivot (généralement avortées).

La deuxième mi-temps a vu le CPB changer complètement de schéma de jeu, sous l'impulsion des ses deux coachs: le grand Sam (qu'une douleur aux côtes empếchait de jouer) et le grand Marco (dont les douleurs multiples ne constituaient aucunement une cause d'empêchement...).

Le CPB a ainsi décidé une défense individuelle sur le meneur de jeu de LIFFRE et s'est de même proposé de réaliser des montées de balle rapides pour exploiter les contre attaques.

Le résultat a été immédiat: 8-0 en 8 minutes! L'effet sur le moral de LIFFRE était tangible!

Au-delà, le CPB a fortement dynamisé son attaque par des liaisons rapides dans le dos du défenseur avancé (arrière - demi ou arrière - arrière) et des croisés. Denis s'est découvert une forte capacité de canonnier à 9m. Il suffisait de dérouler...

En défense, la prise en individuel a été d'une grande efficacité; LIFFRE marque pour l'essentiel en exploitant des opportunités ne résultant pas réellement d'une forte préparation.

[lecteurs friands d'anecdotes]:  Le match a été soutenu par un public tout acquis à la cause du CPB (sans doute la commémoration de l'entrée dans l'âge adulte de Tarplan y était-elle pour quelque chose, puisque le chœur des supporters était directement constitué du public nombreux qui assistait à l'événement).

Première anecdote: une passe dans le dos de Marco qui arrive directement sur un défenseur (pour autant, on retiendra de Marco les entrées latérales derrière le dos du défenseur avancé et les passes décisives vers Ben ou Adrien; on retiendra aussi un but étonnant au ralenti, sur un gardien adverse pris à contre pied).

Seconde anecdote: dans une continuité accablante, notre ami Adrien poursuit sa quête du pigeon d'or. On retiendra aussi sa générosité, qui l'amène à chercher les pivots quand le tir est possible et souhaitable.

Troisième anecdote (qui vaut la frisberg à l'intéressé): dans une phase de relance pour contre attaque, une passe directe de MoMo , bien calibrée, efficace à souhait, sur un défenseur qui se repliait à mi-terrain. On retiendra en dehors de ce malheureux raté la défense régulière et efficace de MoMo sur le pivot adverse.

Quatrième anecdote: Max réussit presque un but sur le panneau de basket relevé au milieu du terrain (il faut visualiser la salle pour comprendre: le panneau est relevé à 15m environ ...), en cherchant à marquer. Il encaisse aussi une roucoulette magnifique. Max réalise cependant un match étonnant, mettant en échec des tirs à 6 mètres et assurant de très belles relances.

Cinquième anecdote: Denis reçoit la consigne de Sam de tirer à 9m, manifeste son accord par un signe de tête dont il a le secret et finit par marquer à 6m, 10 secondes après... Mais il a aussi montré qu'il savait tirer à 9m, avec force et précision. Denis reçoit la goodberg pour ses tirs au loin (pas trop quand même) et l'ensemble de son œuvre.

Dernière anecdote: trois joueurs en ligne, en contre attaque (Ben, Adrien, Alex), alors que les défenseurs de LIFFRE ont peine à se replier, s'échangent la balle dans un véritable jeu de passe à 10 et finissent par échouer au tir...

En dehors de ces anecdotes, directement liées au jeu, on soulignera l'efficacité du diagnostic de monsieur Hippocrate, consulté par Sam: "bof, c'est rien; du repos, ça suffira et si ça continue, ben, faudra voir ..." (8 ans d'études pour en arriver à ce diagnostic!)

En dehors des anecdotes, il faudra aussi retenir les belles phases de jeu de l'équipe, surtout en seconde mi temps: Cyrille, toujours élégant et aérien dans ses tirs et souvent victorieux, Alex en contre attaque (je ne le voyais pas si véloce lors des 15*15; il cache son jeu), Willou et Ben qui sont capables de un contre un de folie et de tirs désaxés (en conservant l'intégralité de leurs vertèbres), PhiPhi qui jouait à gauche et marquait régulièrement, Adrien (ah Adrien, puissant, rude en défense mais pigeonnesque), Marco (toujours fantasque sur le terrain mais distribuant efficacement), Tangi qui marque en position d'ailier droit, MoMo la tour de contrôle ...

C'était aussi un match auquel Tarplan, nouveau trentenaire, participait réellement, comme un grand retour après l'entrée dans l'âge adulte. Tarplan a disputé un match efficace malgré les effets des agapes passées, montrant qu'il était bien le lapin du 15*15 et rappelant à l'honorable assemblée qu'il disposait toujours de battoirs énormes (prises de balle à une main sans perte!).

[lecteurs relevant les compteurs]:  Les délinquants du jour sont Marco (1*2mn) et Cyrille (1*2 mn).

9 commentaires:

markovitch a dit…

Merci à l'équipe de nous avoir accueilli tangy et moi même. J'ai pris pour ma part beaucoup de plaisir à jouer même si mes 5 premières minutes sur le terrain n'ont pas été top surtout une très mauvaise passe dans le dos sur willou et mes 2 minutes; J'espère avoir apporté pour le groupe un peu de ballons pour nos tireurs et un peu de dynamisme dans le jeu. Merci encore à vous tous. bravo au coach sam et à Herrib exemplaire à la table enfin presque fin de match "amour propre"....sans commentaires on ne te changera pas reste comme çà.

jeannovic a dit…

Bravo à tous!
Cette équipe est taillée pour la victoire finale! Il faut continuer les 15*15 encore quelques semaines et tout devrait bien se passer.
Forza CPB! Forza Herrib!

herrib a dit…

Je raconte l'anecdote à laquelle Marco de réfère. A la fin du match, l'arbitre demande aux deux capitaines (Adrien pour le vaillant CPB) s'il n'y a pas eu de blessé (classique). Les deux capitaines répondent négativement. J'enchaîne (trait d'humour): "sauf à l'amour propre". Et le capitaine de LIFFRE me tombe dessus: "c'est la deuxième fois que j'entends ça; c'est nul! c'est incroyable ". Je ne comprends pas au départ. Le capitaine de LIFFRE continue sur le même registre ... Bref, je comprends mais ne comprends pas réellement. C'est la vie!

sylvanovich a dit…

félicitations les petits loups !

je suis fiers de vous, j'ai pensé très fort à cette victoire, car déçu de ne pas pouvoir y participer.

je pense qu'à cette heure-ci il manque des têtes à certains, j'espère que tarplan à bien fêté son entrée chez les grands.

à mardi

sylvanovich

Philippe a dit…

Pour le score je crois plutot que c 36-18.sinon match très agréable autant sur le banc que sur le terrain. La deuxième période a vu une équipe libérée et plus sûre, des combinaisons qui fonctionnent, des tireurs à 9m efficace et de vrais lapins sur les contre-attaques.je vais souligner une très belle lucarne d'Adrien mais non validé pour une soit disant petite faute de tarplan. Merci Herrib pour "marquais régulièrement", c vrai un lob pour un but c régulier ;).

herrib a dit…

Mais tu sais mon PhiPhi que tu es mon modèle!

Philippe a dit…

Derniére remarque il y avait 15-12 à la mi-temps :)

Cyrille a dit…

Le score était en fait de 36-19! ;-)

Un bon match de notre part, surtout le début de 2ème mi-temps tonitruant même si en face leur équipe était loin d'être au complet...

Reste à gagner la demie-finale contre les Cadets de Bretagne pour espérer retrouver RMH en finale sans doute, mais pour ça il faudra rester concentrés et ne pas prendre le prochain match à la légère...

Le nantais a dit…

Fantastique ! Bravo les gars ! :)

Pourquoi se déplacer alors qu'avec les résumés de herrib, c'est comme si on y était ? :P (manque quand même la bière)